Esther Garneau en exposition à L’Ancienne-Lorette

Esther Garneau présente, du 2 au 20 mars, son exposition « Liberté d’expression 3D » à la Maison de la culture de L’Ancienne-Lorette, située au 1268 rue Saint-Paul à L’Ancienne-Lorette (Québec) où dix-huit de ses oeuvres sont présentement exposées.

Esther Garneau et Gérard Deltell

Lors de l’inauguration de ce jeudi 3 mars, le journaliste et homme politique, député fédéral de Louis-Saint-Laurent, Monsieur Gérard Deltell, s’était déplacé pour découvrir les œuvres d’Esther Garneau. Parmi les autres invités : des proches, des artistes et des amateurs d’art. Seules trois œuvres sur les dix-huit exposées ne comportent pas d’éléments en relief. Les oeuvres d’Esther Garneau surprennent au détour, par leur originalité, et marquent les esprits par leur lumière.

Gérard Deltell

Liberté d’expression 3D

Dans cette dynamique aux contours abstraits, un style est ressorti de son expérimentation: les oeuvres avec des éléments en 3D.

Sur fond d’abstraction lyrique ou sur un fond neutre – toujours abstrait – le « Zen 3D » d’Esther Garneau se caractérise par l’intégration d’éléments dans l’espace pictural ou dépassant de celui-ci. La qualité de l’« œuvre-objet » avec ses éléments naturels intégrés, tels que le bambou, la branche, l’écorce, le bois, etc., laisse le spectateur contemplatif. Les oeuvres réalisées avec la touche « Zen 3D » renvoient à la nature, autant à la nature sauvage et généreuse qu’à la nature de l’être devant l’œuvre qui s’identifie aux éléments intégrés dans le tableau. L’approche du zen chez Esther Garneau consiste à vivre dans le présent, dans l’ici et maintenant. Dans certaines œuvres de l’artiste, on retrouve des tendances Feng shui, art millénaire d’origine chinoise qui a pour but d’harmoniser l’énergie environnementale d’un lieu de manière à favoriser la santé, le bien-être et la prospérité de ses occupants. Le Feng shui vise à obtenir un équilibre des forces et une circulation de l’énergie. Dans cet art, le principe du yin et du yang est utilisé pour évaluer et déterminer un environnement. Puisque le yin et le yang sont en perpétuel mouvement, que rien n’est immuable ni même figé, il en résulte un équilibre tranquille. La finition à l’époxy fige, certes, les éléments de la composition, mais rappelle aussi l’eau, la vie… qui n’est jamais figée. Le Feng shui ne joue pas seulement un rôle décoratif. Il possède en lui des propriétés thérapeutiques.

Esther Garneau témoigne aussi de sa créativité par des marines. L’inattendu dans les éléments utilisés pour concevoir ses bateaux évoque l’essentiel dans le fond et la forme de l’œuvre. Cette liberté dans l’exécution apporte aussi une dimension spatiale. La recherche du bien-être entre en jeu, autant chez l’artiste créatrice que chez le spectateur rêveur. Le soleil est souvent présent, symbole d’immortalité, source de lumière, de chaleur et de vie. Dans cette exposition, on retrouve également des animaux et des compositions florales, toujours avec des éléments en 3 dimensions.

La Maison de la culture de L’Ancienne-Lorette est ouverte les mercredi, jeudi et vendredi de 13h à 20h et les samedi et dimanche de 10h à 16h.

Esther Garneau

L’artiste en exposition au Québec

Pour voir d’autres oeuvres d’Esther Garneau de façon on ne peut plus permanente, le public amateur d’art peut se rendre à la Galerie Zen, située au 1025 boul. du Lac à Lac-Beauport (Québec).

L’artiste participera également, du 1er avril au 1er juin, à l’Internation’ART, un évènement international qui présentera vingt artistes de plusieurs pays. L’exposition se tiendra à Roberval (Québec).

La liste de ses expositions en cours et à venir se trouve dans son dossier d’artiste – www.artzoom.org/esthergarneau – où des renseignements très utiles sont mentionnés pour tous les éventuels collectionneurs d’Esther Garneau.

Gérard Deltell