Hommage à Germain Bouchard, l’un des membres du duo GY

GERBO (1961-2016)

Germain BouchardGermain Bouchard (Nom d’artiste: GERBO), originaire du Lac Saint-Jean, baigne très tôt dans le domaine des arts. Sa mère, Hélène Doucet, est professeure de musique. Germain développe un don pour l’harmonie musicale, puis un peu plus tard, il découvre l’harmonie de la couleur, des ombres et des lumières, l’amour de la photographie.

En 1975, à son arrivée à Québec, il décide de suivre des cours complémentaires en photographie au Cégep de Limoilou qui vont lui permettre d’acquérir une maîtrise parfaite de la photo et lui confirmer cette passion qu’il a pour la photographie.

Il travaille aussi dans les plus belles cuisines de Québec comme celles du Château Frontenac et apprend et développe son savoir-faire avec des chefs européens uniques avec qui il cultive l’apprentissage de l’art culinaire par excellence. Une nouvelle passion est née, celle de la cuisine, de la chimie et de la création de plats exquis aux accents régionaux.

Pendant 24 ans, il travaille la nuit, au chevet de personnes en phase terminale d’Alzheimer ou victimes d’ACV. Il est l’acteur quotidien de la bataille que mènent les patients sur leur vie et ce qu’il leur reste d’humanité.

C’est sans doute pour cela que c’est la lumière naturelle qu’il a recherché dans ses portraits et paysages, donnant ainsi une âme toute particulière à la photo qu’il a imaginé avant même d’appuyer sur son déclencheur.

Pour Germain Bouchard, l’art de la photographie passait par GerBo sa signature d’artiste. C’est avec cette signature que les expositions se sont succédées et ont encouragé l’artiste à continuer à partager cet amour pour l’image, avec des passionnés des arts visuels.

En 2005 et 2006, c’est avec le groupe Lentille libre qu’il expose à Québec des oeuvres remarquées tout particulièrement par les visiteurs de la galerie, comme ses portraits pris en lumière naturelle, d’une beauté rayonnante et à l’ambiance apaisante.

Durant l’année 2007, il s’associe avec son grand ami et artiste Grettα avec lequel ils font découvrir des travaux exceptionnels de peintures et de photos à travers cette exposition qu’ils nommeront Grett α GerBo où photographies, huiles et dessins sur différents médiums tel que pastel sec, craie, crayon et huile, ont conquis des amateurs d’art du tout Québec.

C’est en 2009 que GerBo passe dans la cour des grands avec sa pétillante exposition Corps et Nature qui le fera connaître à travers le Québec, de la Capitale nationale jusqu’à Granby, où il expose durant tout l’été des toiles qui remporteront un vif succès auprès des amateurs d’art en recherche de belles et fraiches nouveautés.

Durant l’année 2010, la première exposition en duo avec Yves Simon voit le jour sous le titre évocateur de Xposent qui vient rappeler cette sensualité masculine que l’on retrouve partout à travers leurs différents modèles.

l_homme_de_bois-819x1024

« C’est la photographie qui nous passionne depuis très longtemps et qui nous a rassemblé. Nous avons, en tant que photographes passionnés, cette riche complémentarité qui nous anime lors de nos prises de vues et de la création de nos œuvres respectives, dans le même souci de perfection, de folie et de classicisme réunis ».

C’est en 2010 que la nouvelle signature représentant les initiales de nos deux prénoms s’est imposée; GY est née. « Cette signature qui mélange les qualités techniques de l’un et les folies infographiques de l’autre, nous permet de pousser encore plus loin dans la création d’œuvres originales où l’image est source d’émotions, de surprises ou de provocations visuelles purement réfléchies ».

« Nos outils de peintre sont devenus virtuels, les techniques de développement en laboratoire se font désormais directement sur notre écran, avec un choix infini d’outils, de filtres ou de lumières. Nous sélectionnons les meilleures de nos photographies pour vous faire profiter d’une composition artistique totalement inédite, et utilisons des encres pigmentées giclées sur une toile de coton de grande qualité, qui nous permettent de vous offrir des créations artistiques reconnues dans le domaine des arts visuels ».

La Giclée utilisée pour leurs œuvres est une technique d’impression de très haute définition. Elle représente le summum de l’impression et apporte une solution attendue par les artistes et le milieu des arts, depuis longtemps frustrés par les limites de la photolithographie offset et de la sérigraphie. La giclée est désormais la norme haut de gamme du monde des arts et les plus grands musées tels que le Louvre, le Met, le Chicago Art Institute et le British Museum ont adopté la giclée qui leur garantit des encres pigmentées évaluées à une norme de 150 ans sans décoloration apparente. Ce procédé peut servir à imprimer des œuvres à partir de tableaux originaux, de photographies ou d’art numérique.

Depuis 2013, ils exploraient l’impression sur aluminium ou plexiglas (acrylique). Ces supports permettent d’offrir une oeuvre beaucoup plus riche en couleur ou en réaction à la lumière.

Germain Bouchard est décédé le 5 avril 2016 à Québec, laissant dans le deuil de nombreux proches, amis et artistes qui aimaient sincèrement cet artiste.

Le dossier d’artiste de GY