DÉMARCHE

TECHNIQUE

Dessins sur papier

Travaillé principalement aux crayons de couleurs.

SON APPROCHE ARTISTIQUE

Le sentier * poussière de l’Étoile * est une histoire merveilleuse qui a débuté en 1995. L’artiste et auteure, Andrée Roy, présente 56 dessins intuitifs réalisés aux crayons de couleur à travers une narration personnelle et sensible. Ce sentier est un chemin de vie qui parle à l’âme et s’adresse à ceux qui cherchent un chemin d’espoir, de compréhension et de vérité. Imprégnés des couleurs, des symboles des dessins et des messages cœur à cœur, les lecteurs parcourent le sentier de l’écoute intérieure. Le sentier * poussière de l’Étoile * est un révélateur de leur état d’âme, de leur préoccupation et de leur questionnement. Le dessin n° 47, intitulé Un royaume d’amour et de lumière, a inspiré le conte qui se trouve à la fin du sentier.

Cette démarche propose une nouvelle approche de Soi qui nourrit le cœur, le corps et l’âme. Le corps et l’âme (l’esprit) sont distancés, souffrants et éloignés de la Source de Vie. L’esprit est affamé, emberlificoté et il crie à l’aide. Le corps est malade et exprime aussi par ses non-dits la « mal a dit ». Pour souligner cette prise de conscience, l’auteure explique : « Ce qui ne s’exprime pas en mots, s’imprime en maux ». Le sentier * poussière de l’Étoile *, c’est un temps d’arrêt et de ressourcement, une communication avec Soi et avec la Source.

En 2005, Le sentier * poussière de l’Étoile * est publié aux éditions Direct Livre puis, quelques années plus tard, il est adapté en DVD (le livre contient 55 dessins et le DVD 56 dessins).

Démarche liée aux dessins

Les neuf (9) semaines qu’ont duré le dessin, en tant que libre pratique d’expression artistique, ne sont qu’un des éléments qui ont contribué à une importante prise de conscience personnelle. Intuitivement, avec toute l’ouverture et l’abandon de la personnalité de surface que cela nécessite, les dessins et les messages ont émergé du monde invisible pour se manifester dans le monde visible. Le passage d’un monde à l’autre a été une sorte de naissance après une gestation métaphysique. L’analogie de la naissance physique après neuf (9) mois de gestation est très présente quand on analyse l’ensemble de son Œuvre réalisé sur une période de neuf (9) années (1995-2004).

L’analyse par l’art de l’herméneutique (cette théorie de la lecture, de l’explication et de l’interprétation des textes qui s’adapte aussi à l’art visuel) apporte ici un double champ d’interprétation : littéraire et artistique. La réflexion philosophique interprétative (l’herméneutique) permet d’aller plus loin : elle permet de comprendre tout le « non-dit » verbal du message inhérent à son travail intuitif-créatif. Les couleurs ont un langage et une puissance, les symboles aussi. Ils se lisent comme les mots dans un discours. Ne dit-on pas, d’ailleurs, qu’une image vaut mille mots ?

« Il existe en l’être humain une formidable puissance intérieure, un potentiel de guérison inexploité, souvent méconnu ou oublié, qui peut et doit être stimulé pour notre mieux-être ».

Quels sont les pouvoirs de la couleur ? Comment agit-elle sur notre conscience profonde ? Ces questions ont été répondues par Wassily Kandisky, en 1910, dans son livre Du Spirituel dans l’art et dans la peinture en particulier. Les couleurs ont un réel impact sur le moral d’une personne; on ne peut plus le nier. On ne peut pas non plus s’objecter, aujourd’hui, que le symbolisme soit une forme de langage codé, sinon il faudrait revoir toute la psychologie moderne. Certains mécanismes internes réagissent à des stimuli externes. Plusieurs thérapies – y compris l’art thérapie – utilisent cette méthode d’éveil.

Les dessins du livre et du DVD Le sentier * poussière de l’Étoile * guident à la manière d’une amie bienveillante indiquant un chemin, un sentier non balisé, à suivre, à arpenter ou à découvrir. L’être intérieur y répond ou pas… et c’est, aussi en cela, le mystère et la beauté de la nature humaine.

Texte écrit par HeleneCaroline Fournier