FORMATION

2019: Cours semi-privé en histoire de l’art « 350 ans de pratiques artistiques au Québec » au MNBAQ, avec HeleneCaroline Fournier, experte en art et théoricienne de l’art (Académie des arts visuels du CIAAZ) – avec certificat d’étude
2018: Cours d’art et d’histoire de l’art au MNBAQ avec l’Académie des arts visuels du CIAAZ, donné par HeleneCaroline Fournier, experte en art et théoricienne de l’art. Le cours portait sur l’exposition temporaire “Alberto Giacometti” et sur l’exposition permanente “Fernand Leduc. Un peintre de lumière” et l’histoire des couleurs à travers les siècles, leur propriété et leur symbolisme.
2017: Cours d’art et d’histoire de l’art au MNBAQ avec l’Académie des arts visuels du CIAAZ, donné par HeleneCaroline Fournier, experte en art et théoricienne de l’art. Le cours portait sur l’exposition temporaire “Le temps file. La Vanité dans la Collection du MNBAQ” et sur l’exposition permanente “Art Inuit. La Collection Brousseau”.
2015: Cours d’art et d’histoire de l’art au MNBAQ avec l’Académie des arts visuels du CIAAZ, donné par HeleneCaroline Fournier, experte en art et théoricienne de l’art. Le cours portait sur Le Nigog de 1918 et sur les artistes canadiens Ozias Leduc, Maurice Cullen et Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté.

– L’École des Beaux-Arts de Toulon (France) une sélection de 60 étudiants parmi 600 candidats pour y entrer
– Dessin publicitaire et industriel, Longwy (France)
– Photographie et multimédia, Longwy (France)
– Cinéma, Longwy (France)
– BAC en Micro-mécanique, Longwy (France) – Niveau BAC+6

PRÉSENTATION DE L’ARTISTE

LOLO (Laurent Torregrossa) est né en 1964, à Mont Saint-Martin (France). Il passe son enfance à Gorcy, petit village lorrain, près de Longwy. Le dessin a toujours fait partie de sa vie; enfant, il rêve de devenir dessinateur de bandes dessinées. Il étudie néanmoins en micro-mécanique. A 18 ans, il part sur la Côte d’Azur où il sera animateur de camps de vacances et saisonnier. Son rêve d’enfance, toujours présent dans son esprit, quoique délaissé au profit des vagues, du vent et de la mer, le conduit finalement à l’École des Beaux-Arts de Toulon. Laurent Torregrossa, qu’on surnomme “LO” (le diminutif de Laurent) partage ses étés et ses hivers entre la planche à voile sur la Côte d’Azur et le ski dans les Alpes. C’est seulement en 1989, lorsqu’il termine sa première fresque à Giens qu’il songe véritablement à une carrière professionnelle en tant qu’artiste peintre. Il se fait d’abord connaître en Europe où il rencontre un franc succès avec ses marines et son style hyper réaliste.

En 1998, il expose de façon permanente dans des galeries du Vieux-Québec. Il s’établit définitivement au Canada en décembre 2000. En juin 2005, il devient Canadien.

Sa brillante carrière professionnelle a donné lieu à plusieurs couvertures de magazines, des entrevues à la radio et à la télévision, des articles dans les journaux, etc. Il a participé depuis 1989 à de nombreuses foires et salons internationaux d’art contemporain lesquels comptent parmi les dix plus grandes manifestations d’art au monde. Il existe donc plusieurs articles de presse et des publications de salons dans lesquelles on retrouve son nom. Il expose de façon ponctuelle et permanente, autant dans des expositions personnelles et collectives que dans des galeries et autres endroits publics au Canada et en Europe. Il a été honoré de nombreux prix et distinctions au cours de sa carrière. Il a été nommé « Académicien » par l’Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec (AIBAQ) en 2007, la même année de son entrée en tant que membre signataire de l’Institut des Arts Figuratifs (IAF). Il est devenu «Maître en beaux-arts» en septembre 2018.

Outre ces associations, depuis 1997, il est membre du Collectif International d’Artistes ArtZoom (CIAAZ) ainsi que des Arts Libres de Longwy (en France) et, tout récemment, en mai 2019, membre statutaire du Bureau des regroupements des artistes visuels de l’Ontario (BRAVO).

L’artiste n’a jamais perdu de vue ses racines lorraines. Il n’a donc jamais hésité à exposer dans sa région natale, notamment lors d’une exposition internationale sur Vauban, à Longwy, en 2009, où l’une de ses oeuvres a été reproduite sur une toile de 3 x 4 mètres. Ses oeuvres ont servi de couverture à de nombreux livres d’auteurs de la région de Longwy, certaines de ses oeuvres ont même été détournées pour créer un buzz international sur Internet. De plus, depuis plusieurs années, il expose en France, en Belgique et au Canada aux côtés de Bernard Hild, artiste multidisciplinaire de Mont Saint-Martin.

LO est répertorié dans différents guides de cotation, tant en Amérique du Nord qu’en Europe. Depuis 2003, il est présent chez Akoun qui présente la cote de plus de 350 000 artistes de tous pays et de toutes les époques qui est diffusé aux éditions La cote de l’amateur. Il est référencé chez ArtPrice, le leader mondial de l’information sur le marché de l’art, et chez Saatchi; deux endroits où il vend régulièrement ses oeuvres en ligne. Il est également répertorié au gouvernement du Canada comme artiste canadien, dans le Répertoire des artistes canadiens Lareau ainsi que sur Wikipedia dans la liste des peintres canadiens. En 2018, il a sa propre page Wikipedia.

Au Canada, il est activement présent dans plusieurs galeries d’art. Il est représenté par Art Total Multimédia, une agence d’artistes qui oeuvre sur deux continents. Au cours de sa carrière, LO a participé à des ventes publiques destinées à amasser des fonds pour des organismes à caractère humanitaire au Canada, en France et en Belgique, dont les plus importants sont: Les Restos du Coeur, Kiwanis International, Green Peace, La Croix-Rouge, le Club Rotary, La Ligue français contre la Sclérose en Plaques, etc. Pendant plusieurs années, on le retrouvait annuellement dans l’encan d’oeuvres d’art de La Croix-Rouge à Québec. Il a contribué à amasser à lui seul plusieurs milliers de dollars pour La Croix-Rouge (division Québec).

LO vit exclusivement de sa peinture et fait entre 12 et 25 expositions par années sur deux continents à la fois. A ce jour, il a fait plus de 750 expositions à travers le monde (France, Belgique, Luxembourg, Suisse, Allemagne, Canada, USA, Espagne, etc.) Il célèbre ses 30 ans de carrière en 2019. A ce jour, il a exposé dans plusieurs musées canadiens et français. Il est dans au moins deux collections muséales, l’une au Québec, l’autre en France.

En 2017, une monographie d’une centaine de pages est publiée avec des œuvres sélectionnées. En décembre 2018, toutes les œuvres du livre bilingue «LO. Peintre/Painter» se retrouvent dans une exposition permanente au Musée d’art contemporain VR 3D, l’un des rares musées entièrement modélisés en 3D qui est géolocalisé à Longwy (France) d’où il est originaire.

En 2018-2019, l’artiste parcourt les ports de pêche des provinces de l’Atlantique (d’abord en Nouvelle-Écosse en décembre 2018, puis le Nouveau-Brunswick et l’Ile-du-Prince-Edouard pendant l’année 2019) dans le but de prendre une multitude de photos pour ses futures peintures au Canada. En 2020, en pleine pandémie de COVID-19, privé de la liberté de retourner dans les provinces de l’Atlantique pour continuer son exploration, LO part en Gaspésie pour y découvrir de nouveaux horizons maritimes près de la Baie des Chaleurs. Cette même année, il fait partie des quinze artistes professionnels qui participent à une étude sociologique ayant trait aux effets de la pandémie au niveau de la pratique artistique chez les artistes en arts visuels. Le dossier thématique spécial a été publié exclusivement sur HEART, magazine des arts, en deux volets, à l’été et à l’automne 2020. En 2021, il fait plusieurs séjours à Caraquet, notamment pour présenter son exposition « Au gré des marées » et pour se ressourcer près de la mer.

Depuis de nombreuses années, LO est une référence mondiale en matière de peinture marine réaliste et hyper réaliste.